TECHNOLOGIES D'IMPRESSION 3D

DLMS Frittage laser direct métal

FABRICATION ADDITIVE ou IMPRESSION 3D METAL

Impression 3D de vos pièces fonctionnelles ou prototypes en métal

Prototype impression 3D métal Inox Titanium acier

Exemple de prototypes et outillage réalisés en Acier Inoxydable 316L, en alliage de titane Ti6Al4V et d’aluminium AlSi10Mg.

Qu'est-ce que la technologie DLMS? De l'impression 3D en métal

L'impression 3D de métal, également appelée fabrication additive métallique par fusion laser fonctionne grâce au même principe que le frittage laser de matière plastique et permet de fabriquer des pièces fonctionnelles complexes dans différents métaux (Aluminium, Acier Inoxydable 316L, Titane) directement à partir de données CAO 3D.

Au cours de la production, une fine couche de poudre de métal est étalée de manière uniforme sur le plateau de construction par un rouleau automatisé. Le lit de poudre est maintenu à une température élevée de sorte que la poudre métallique est à une température optimale pour le frittage.

Le laser commence son déplacement sur une section transversale de l’objet en chauffant la poudre sans la mener jusqu’à la fusion. Une nouvelle couche de poudre est ensuite étalée sur le dessus de la couche précédente et le laser commence alors à former la section suivante.

Lorsque l'impression 3D de la pièce en métal est terminée, on laisse refroidir la chambre de construction.

Le matériau métal en surplus est ensuite récupéré et recyclé pour une prochaine fabrication, le modèle est prêt à être utilisé, assemblé ou usiné.

Découvrez les matières disponibles en impression 3D métal

FABRICATION ADDITIVE METALLIQUE : COMMENT ÇA MARCHE?

Schéma de fonctionnement fabrication additive de poudre métallique

DLMS impression 3D poudre métal - acier Inoxydable

Plusieurs types de métaux peuvent être ainsi imprimés en 3D dont l'acier Inoxydable, l'Alluminium ou le titane. 

L’AlSi10Mg est l’alliage d’aluminium le plus utilisé en fabrication additive.